RSS

Boîtes à idées écologiques

À l’origine de ce projet, il y a le postulat que chaque personne peut dégager une idée lumineuse pour recycler, récupérer, réutiliser, économiser, transformer, et la mettre en pratique dans son quotidien.
Or, un seul individu ne pouvant avoir toutes les idées, il a été question de mettre en place un design permettant le « partage » de ces habitudes quotidiennes respectueuses vis-à-vis de l’environnement.

Paula a donc inventé les boîtes à idées écologiques, et les a réalisées en collaboration avec Clémentine et Hélène.

Fonctionnement

image descriptif boîtes à idées écologiques

L’implication des personnes dans cet objet-projet est triple :

  • déposer un papier vierge dans le réservoir à papiers
  • déposer une idée dans la boîte
  • lire et intégrer les idées présentes sur le carnet

 

Vie des boîtes

La mise en service s’est faite avec une première version, qui a rapidement cédé la place à la version améliorée visible sur le schéma ci-dessus.

Entre Avril et Juillet 2006 et dans certains cas jusqu’à Avril 2007, les dix boîtes à idées ont été en service dans différents bars clermontois : Le BrinD’Zinc, le Bar de la Mairie, les Régates, les Deux-comptoirs, le Café lecture les Augustes, le Carols, le Puy de la Lune, l’Ombrelle, les Beaux-Arts ; ainsi qu’au cours d’une exposition du peintre Yacine.

Elles ont permis de récolter 140 idées, qui se sont par la suite retrouvées sur l’exposition-récolte d’idées écologiques.

Actuellement les boîtes ne sont pas en utilisation, stockée dans un grenier.

 

Des boîtes éco-conçues

Réalisation : réalisées à la main, à partir de matériaux récupérés. Les textes composant le mode d’emploi ont été composés à partir de lettres découpées dans des publicités. Les carnets sur le devant des boîtes sont imprimés sur le verso d’une feuille déjà imprimée. Leur taille est calculée de manière à faire tenir deux pages de carnet sur une feuille A4. La page de couverture du carnet est imprimée sur le verso d’un morceau de paquet de céréales en carton.
Transport : de petite taille, chaque boîte peut être transportée à pied, à vélo ou en train. Dans l’utilisation que nous en avons faite à Clermont-Ferrand, c’est à pied qu’elles ont été déposées et retirées dans leur lieu d’accueil.

Utilisation : les pièces des boîtes sont facilement remplaçables en cas de détérioration.
Fin de vie : Si les boîtes ne sont plus utilisées dans leur fonction première, elles peuvent être utilisées comme boîte de rangement pour des objets de petite taille. Une fois hors d’usage, elles peuvent être compostées (matériau naturel) ou servir, par exemple, à allumer un feu de cheminée.

 

Objectifs : promouvoir et généraliser :

  • Les comportements respectueux : Vis-à-vis de l’environnement, des concitoyens et des générations futures.
  • Le conseil d’ami : Permettre à tous de découvrir les coutumes, gestes quotidiens, réflexions ou revendications de leurs contemporains sur le thème de l’écologie.
  • Le partage : Inciter à la participation et la réflexion

 

Quelques photos

Fabrication des boîtes à idées écologiques
Album : Fabrication des boîtes à idées écologiques

9 images
Voir l'album

Utilisation des boîtes à idées écologiques
Album : Utilisation des boîtes à idées écologiques

10 images
Voir l'album

comitedefensehopitalmontlucon |
leschameauxdepierrevillers |
tatocapoeiraecultura |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | domainedeseignelay
| associationfeuthomasclark
| comitedesfeteslasalle